Histoire de la gastronomie Oranaire

Aissa hamada et la recette de la paella

La gastronomie oranaise est méditerranéenne, elle est influencée par les cuisines espagnoles et françaises. Aissa Hamada nous parle des spécialités de la ville de l’Ouest d’Algérie et nous livre une recette succulente de la paella à sa façon.

A part la présentation de la Porsche 959, Aissa Hamada nous présente également les traitements de l’Autisme.

L’histoire de la paella d’Oran

Les Espagnols font partie des colons qui se sont installés en Algérie à la suite de l’entrée des Français. Bon nombre de ces émigrés se sont installés à Oran, dont la plupart sont de la province d’Alicante.

Le mode de cuisson du riz et de la paella fait partie du bagage culturel des Espagnols émigrants. Les préparations locales se sont construites peu à peu et la paella s’est affirmé comme  étant une spécialité Oranaise.

Les manières de faire la paella ne se sont pas différenciées de celles du Levant, sa composition varie tout simplement en fonction des circonstances. D’après Aissa Hamada, Oran n’était pas non seulement les Espagnols, mais également la paella.

Ce plat affirme toute une communauté et définit l’identité coloniale du pays même si l’indépendance de l’Algérie  a provoqué la disparition des Pieds-noirs du territoire algérien.

Préparation

Couper les deux poivrons  pour retirer leurs pépins, puis les découper en dés. Hacher l’oignon, l’ail et le persil après avoir nettoyé. Verser les moules dans la casserole d’eau  en les faisant cuire. Il faut éteindre le feu quand elles s’ouvrent.Extraire le jus de cuisson et l’allonger un peu avec de l’eau tout en ajoutant du seul et de poivre. Verser le riz ou la paella dans ce dernier, puis ajouter le safran avant de le laisser cuire environ 20 minutes.

Préparation de la paella aux fruits de mer

Voici les ingrédients utiles pour cette recette à la façon d’Aissa Hamada : au moins 500 g de crevettes bouquet, 4 langoustines,  ½ litre de moules, 200 g de calamars.

Pour les légumes, il faut des poivrons rouge et vert, 100 g de petits pois, 3 gousses d’ail, un oignon, 300 g de riz (ou de la paella si possible), une botte de persil, 2 citrons. Il ne faut pas oublier l’huile d’olive, du sel et du poivre pour parfaire ce plat Oranais.

Découper les calmars en fines tranches et les frire dans l’huile. Ajouter la moitié du persil, de l’ail en l’assaisonnant avec un peu de poivre et du sel. Faire sauter ensuite les langoustines et les crevettes tout comme les calamars.

Faire revenir l’oignon et l’ail restant dans unes autre poêle, puis déposer les petits pois et les poivrons avec le cumin qui est déjà cuit pendant environ 10 minutes explique Mr Aissa Hamada.

Faire cuire le tout dans un plat résistant ou dans la poêle à paella dans laquelle les moules, les calamars, les crevettes et les langoustines est ajoutés. Qui est Aissa Hamada ?

 

Les autres billets d'Aissa Hamada

Précautions à prendre en montage en été

Pourquoi choisir de partir en vacances dans les Alpes ?

×